La méditation dans la nature : partez vous ressourcer au bord de l’eau ou dans la forêt !

Publié le 22 juillet 2021

|

La méditation dans la nature…quoi de mieux pour se retrouver !

La méditation dans la nature fait aussi partie de l’écothérapie. En effet la méditation est la réflexion profonde d’un sujet ou d’un projet, c’est un état qui vous permettra de vous détendre, de vous reposer et de vous sentir mieux. Lorsque l’on aborde le sujet de la méditation dans l’écothérapie on parle de la méditation dans la nature. Cette méditation peut être faite au bord de l’eau, à l’océan ou bien dans la forêt par exemple.


La nature rend votre méditation plus efficace, elle permet une meilleure attention et une meilleure concentration.


Découvrir le livre « Green Thérapies »
La méditation dans la nature

La méditation en pleine conscience

La méditation en pleine conscience, utilisée en thérapie pour lutter contre le stress, est fondée sur la conscience de ce qui nous entoure, que nous contactons à l’aide de nos cinq sens. Elle consiste à être plus présent à soi et au monde, à se laisser envahir par les bruits et les odeurs de l’environnement ainsi que par ses propres sensations.


Son créateur est le biologiste américain Jon Kabat-Zinn. Il l’a introduite dans le monde médical en 1979 en créant le MBSR (Mindfulness Based Stress Reduction, « réduction du stress par la pleine conscience »).


Méditer en pleine conscience fixe notre attention sur le moment présent, par l’utilisation de nos cinq sens, en gardant le calme, la lucidité et l’objectivité de l’instant. En pleine nature, les bruits, les odeurs, les sons favorisent notre attention sur l’environnement.


Cette méthode se présente comme un remède aux maux et aux souffrances.


Découvrir le livre « Green Thérapies »

Les bienfaits de la méditation dans la nature

Selon de nombreuses études, la méditation, en particulier la méditation de pleine conscience, réduit considérablement vos douleurs et votre stress, suivant la façon de méditer, elle favorise votre productivité.


La méditation favorise l’attention (suite à l’épaississement des régions cérébrales associées à l’attention) et l’intéroception. La méditation permet de développer vos émotions sensorielles. Les personnes plus âgées auraient une épaisseur plus marquée, ce qui suggère que la méditation aurait un effet favorable sur le vieillissement du cerveau.


L’océan a des effets sur notre respiration et notre système respiratoire en général. L’océan agirait également sur notre sommeil parce qu’il permet de couper avec le quotidien, de mieux respirer et donc de mieux dormir, regarder l’eau améliorerait notre humeur et favoriserait notre apaisement en période de stress.


Méditer en pleine forêt, en montagne ou dans une prairie nous permet une meilleure concentration et une reconnection à nos sens. La forêt nous éloigne des bruits « modernes » et intenses, souvent néfastes pour notre santé au niveau de l’audition, du sommeil, de la santé mentale et des problèmes cardiovasculaires.


Découvrir le livre « Green Thérapies »

Méditation et art dans la nature

Il y a différentes façons d’utiliser l’art dans la méditation. Tout d’abord il y a le land-art. Cette pratique artistique consiste à créer dans un milieu naturel une œuvre à partir d’éléments récoltés dans la nature que l’on assemble entre eux.. Sur la plage, cette technique s’appelle le beach-art et sur la neige, le snow-art. Il existe aussi l’équilibre de pierres (rock balancing, en anglais). : il s’agit d’empiler des pierres en équilibre.


Cette pratique est similaire à une méditation en pleine conscience, car poser les pierres les unes sur les autres demandent une forte concentration pour aboutir à l’équilibre. Cette pratique nous permet de nous recentrer et de trouver symboliquement notre propre équilibre. Il y a aussi le mandala éphémère qui sont des peintures de sable, qui sont détruites après usage, et qui ont pour rôle de vous guérir.


Le mandala éphémère est une création méditative de pleine conscience, où tout est « à l’instant présent » : la création est détruite en fin de séance. Tout comme dans le land-art, on récolte les éléments que la nature (ici la plage) nous offre puis on les place en partant du centre et en les disposant en rond autour de ce centre.


Accompagnée par un thérapeute, cette pratique vous permettra de vous recentrer, de trouver une énergie nouvelle dans la création, d’accepter la frustration de la destruction, la loi de l’impermanence, d’être là à l’instant présent.


Découvrir le livre « Green Thérapies »

En savoir plus ?

En savoir plus sur la sylvothérapie

En savoir plus sur l’ortithérapie

Retour au blog